8-12 juin, 2014

Résumé

Nouvelles observations de nuages moléculaires en hautes latitudes galactiques

Pierre Fortier (Université Laval)

Bien cerner le rôle des processus liés à la formation et l’évolution des nuages moléculaires est essentiel à notre compréhension globale du milieu interstellaire et de la formation stellaire. Les complexes gazeux à haute latitude galactique sont des laboratoires parfaits pour étudier la physique du MIS puisque n'entre en jeu que la turbulence, les champs magnétiques et le champ de radiation interstellaire. Utilisant des indices fournis par des raies d'absorption de H2 dans l'UV et la variation de couleur des grains de poussière, nous avons fait une recherche systématique de lieux de formation de molécules dans l'espoir de trouver des sites à différentes étapes d'évolution. Nous présenterons nos trouvailles!
(doit être confirmé par le SOC)